C’est sur les terres de la Centrale de Belleville-sur-Loire que l’Atomik Tour fait ça 39ème escales.

La première journée, assez calme, nous permet de nous reposer après un week-end chargé passé au congrès du réseau Sortir Du Nucléaire. On retrouve le soir quelques militant.e.s locaux pour discuter et échanger sur nos implications respectives lors d’un repas partagé.

Partage de paroles à Nevers

Le lendemain, mardi, nous prenons la route pour Nevers où nous faisons un partage de paroles. C’est l’occasion pour les antinucléaires locaux de discuter avec la population, et comme dans la majorité des villes françaises, le Non l’emporte largement à la traditionnelle question « La france nucléaire, vous l’aimez ? ».

C’est avec l’assurance de porter une parole juste que le groupe SDN Berry-Giennois-Puisaye se rends à 18h30 au débat public du PNGMDR qui a lieu ce soir là à Nevers. L’idée n’étant pas de participer au débat mais de venir l’interrompre pour porter le message du boycott dans ce plaidoyer nucléocrate.

Prélèvement d’eau en aval de la centrale de Dampierre

Le lendemain, nous avons la chance de participer aux prélèvements trimestrielles d’eau autour des centrale de Belleville et de Dampierre, alors que le téléphone de notre hôte est pris d’assaut par des journalistes car l’Association pour le contrôle de la radioactivité dans l’Ouest (Acro) vient de publier les résultats d’analyse de la dernière année mettant en évidence une contamination radioactive anormalement élevée sur la Loire (https://reporterre.net/Contamination-radioactive-de-la-Loire-a-Saumur).

Le midi, nous installons un pique-nique-action aux pieds de la centrale pour médiatiser les récents achats de terres agricoles par EDF qui arrivent en même temps que le renforcement des rumeurs sur le projet de piscine centralisée à Belleville-sur-Loire.

Nous finissons la journée au cinéma le Crystal Palace de La Charité par une projection-discussion du film « Un héritage empoisonnée ».

Devant la centrale de Belleville-sur-Loire

C’est une étape riche qui se termine dans un paysage somptueux des bords de Loire. L’aventure Atomik Tour poursuit sa route plus en aval du fleuve, pour se rendre à Blois.

Merci à notre hôte et à toute l’équipe de SDN Berry-Giennois-Puisaye.

Catégories : Etapes passées