Vendredi soir, une bonne trentaine de persones s’est rassemblée à Metz à la maison des associations du Sablon pour s’informer et échanger sur l’actuelle offensive d’EDF sur l’achat de terres, notamment autour de ses sites nucléaires.

Si les informations ont commencé à se diffuser en région Centre-Val de Loire surtout depuis septembre dernier, autour des sites de Belleville (140h), St Laurent (116ha) et Chinon (120 ha)1, on sait depuis que les sites du Bugey dans l’Ain, de Dampierre dans le Loiret, de Civaux en Haute-Vienne et de Cattenom en Moselle sont aussi concernés2.

Interrogée par des journalistes, EDF reste très très évasive sur les projets qui pourraient voir le jour. Interrogée par les citoyens (via lettres en recommandé), elle reste muette !

Par ailleurs, le rôle des Safers régionales, qui jouent les entremetteurs, est-il bien conforme à ses missions ? Là aussi, pas de réponse pour le moment aux divers courriers envoyés. Un collectif de coordination autour de ces sites commence à se développer et a lancé une pétition.3

La plupart des terres concernées étant des terres agricoles, tout naturellement, le lien se fait avec des organismes et des individus qui se battent pour la défense des terres agricoles… C’est ainsi que « Terres de Liens »4 et la Confédération paysanne se joignent à la mobilisation autour de ces questions. Ce même samedi, se tenait par exemple une mobilisation de la Conf Touraine à ce sujet5 !

Mobilisation de la confédération paysane Touraine

Les échanges ont aussi porté, vendredi soir sur les points communs entre la stratégie d’EDF et celle adoptée par l’Andra, autour de la poubelle nucléaire Cigéo, pour disposer des terres – un des nerfs de la guerre ! Des agriculteurs du Grand-Est, Jean-Pierre Simon et Romain Ballandiers, concernés au 1er chef ont pu apporter témoignages et éclaircissements.

En conséquence, des contacts se sont pris, à l’issue de cette soirée, pour creuser localement cette problématique autour de Cattenom.

Samedi matin, près de la colonne Merten, la caravane de l’Atomik-Tour a pu s’installer (sous la pluie!) et c’est environ une cinquantaine de passant-es qui ont accepté de discuter avec nous et nous laisser la trace de leurs paroles, en compagnie de la Radio Cannut !

Ensuite, place de la Laicité, l’ami Yves (accompagné par François au son déchirant de la trompette) a déclamé une puissante dénonciation du risque nucléaire avant de planter symboliquement un arbre pour rendre hommage à Loïc, opposant au projet de poubelle nucléaire à Bure, actuellement en procès à huis clos à Hambourg.

Voir la vidéo de l’action de ces mêmes personnes au musée Pompidou de Metz !

À 16h00, alors que notre ticket de stationnement arrive à terme, nous avons tout juste le temps de remercier et embrasser chaleureusement les personnes qui nous ont accompagné-es durant ces trois jours, pour repartir vers de nouveaux horizons. Ce samedi soir et dimanche matin, nous serons en repos à Longwy. L’équipe de l’Atomik Tour.

Et c’est reparti vers la prochaine étape !

Merci à tous les chaleureux et combattifs metzins et metzinnes rencontrés !!!

1https://reporterre.net/Dans-le-Centre-EDF-cherche-mysterieusement-a-acheter-des-terrains

2https://www.republicain-lorrain.fr/edition-de-thionville-hayange/2018/11/10/aucun-projet-d-epr-sur-le-site-de-cattenom-pour-l-heure

3https://www.cyberacteurs.org/cyberactions/stopalachatdeterresparedf-2691.html

4https://terredeliens.org/titre-actu-2019-01-11-09-59-01?utm_source=Informations+de+

5https://indre-et-loire.confederationpaysanne.fr/actu.php?id=8570&PHPSESSID=hie23pjt7dfs1th6uhm7svsuc5

Catégories : Etapes passées