Présentation de l’Atomik Tour

L’Atomik Tour, c’est quoi ?

Un tour de la France (nucléaire) à la rencontre de la population et des groupes localement en lutte et en résistance, contre le nucléaire ou les GPII (Grands Projets Intitules et Imposés) :

  • en 50 étapes
  • de janvier à août 2019
  • avec une camionnette et une caravane infokiosque.

L’Atomik Tour, pourquoi ?

  • Pour apporter une alternative au débat public officiel qui traite seulement de la gestion des déchets nucléaires : certaines associations y participeront, d’autres le boycotteront. Nous, l’Atomik Tour, sortons du cadre imposé par ce débat public en venant discuter avec les gens directement dans leur région, non pas seulement de ses déchets mais de l’ensemble de la filière nucléaire que nous remettons en question. Nous voulons, en particulier, mettre en évidence le lien forgé entre la population française et « l’atome ».
  • Pour tracer le paysage des luttes et alternatives locales en sollicitant les groupes actifs, anti-nucléaires ou pas, qui nous accueillent. Au cours des réunions, des repas pris ensemble, des soirées, nous partageons nos informations et nos connaissances sur nos luttes mutuelles : leur histoire comme leurs objectifs et surtout leurs points communs. Nous voulons tisser du lien de résistance entre les luttes.

L’Atomik Tour, comment ?

Durant les 3 jours de chaque étape, le fil conducteur est constitué de nos deux objectifs principaux mais nous nous adaptons à la situation locale, à son actualité et ses potentiels.

Alors, en fonction des besoins et des envies, nous co-organisons avec nos hôtes des réunions, des projections-débats, des conférences… et surtout notre action phare : « paroles partagées » (autrement appelée « porteurs de paroles »).

Elle a lieu dans la rue ou un lieu public où il y a du passage. Nous nous installons avec de la ficelle, des pinces à linge, du papier et une banderole avec cette question qui interroge le rapport affectif de la population au nucléaire et son monde :

« La France Nucléaire, vous y tenez ?

Pourquoi ? »

Nous récoltons les réponses des personnes piétonnes qui veulent bien s’arrêter un peu. Notées sur du papier, elles sont attachées sur la ficelle tendue en fil à linge. Ainsi d’autres personnes passantes s’arrêtent, lisent et nous pouvons discuter avec elles, les écouter, recueillir aussi leurs paroles.

Nous donnons éventuellement des informations (tracts, brochures, livres…) grâce à notre caravane infokiosque.

L’Atomik Tour, c’est qui ?

Une petite équipe militante issue de la lutte à Bure contre la grosse poubelle nucléaire : 5 personnes qui se relaient sur les étapes, une personne administratrice du site, plusieurs autres pour les visuels tels que les affiches, la décoration des véhicules.

Nous sommes soutenu-es par de petites et grandes structures qui défendent et protègent notre planète.

L’Atomik Tour à la fin ?

RDV au festival Les Bure’lesques les 9, 10 et 11 août 2019 dans la Meuse pour la fin ou… le début d’une nouvelle aventure ! Vive la lutte nomade !