La suite de l’aventure se poursuit dans la ville de Rennes.

Mise en bain rapide, en nous rendant directement à l’AG écolo de Rennes 2. On a le plaisir de retrouver les bancs universitaires où des étudiant⋅e⋅s discutent blocages et grèves. On en profite pour se présenter et distribuer des tracts à une salle déjà acquise à la cause antinucléaire.

A la maison de retraite Saint-Cyr

Le vendredi après-midi, une grande première avec une projection dans une maison de retraite. On poursuit la journée avec le rassemblement mensuel des Coquelicots pour apporter notre soutien à la lutte contre les pesticides. On se couche de bonne heure en prévision de la journée chargé du lendemain.

Le samedi matin, c’est sous un grand soleil que l’on installe la caravane à côté du marché des Lices pour un partage de parole. On ressent la culture militante et jeune de la ville au travers des réponses de chacun et chacune qui sont nombreuses à déjà connaître Bure.

On prends la direction de Bruz pour une après-midi jardinage à Florideeo. On découvre un lieu magnifique où une passionnée sauve des plantes sauvages en voies de disparition et expérimente de la dépollution végétale avec l’aide d’une quinzaine de bénévoles. C’est autour d’un goûté convivial que se termine l’après-midi. On repart de ce lieu émerveillé par ce que l’on a vu et appris. N’hésitez pas à allez découvrir Thao et ses pépinières .

On se retrouve le soir pour une projection-débat au bar militant le Papier-Timbré. Une soirée simple qui donne place à des discussions intergénérationnelles entre jeunes de l’école des métiers de l’environnement et historiques de la lutte antinucléaire rennaise.

Le dimanche, le vent et la pluie nous font de très bonnes excuses pour passer la journée sur les canapés à discuter et à s’enjouer avec nos hôtes; que nous embrassons très fort pour leur hébergement.

Nous remercions également notre organisateur d’étape et les différents lieux qui nous ont accueilli dans l’agglomération rennaise.

Joyeusement,

L’Atomik Tour

Catégories : Etapes passées