C’est en cinq longues heures que nous relions Dunkerque à Rouen mais la longueur de la route est apaisée par un accueil chaleureux et confortable.

Le lendemain, nous découvrons la librairie anarchiste L’insoumise pour une projection-débat du film « Sur la route d’Exarcheia » mettant en image le périple du convoi solidaire de 2018. A 18h, nous poursuivons l’après-midi 200m plus loin pour une projection-discussion au lieu « Le diable au corps » sur le thème de la lutte à Bure. La discussion réunit une quinzaine de personne d’horizons militants différents et se termine par des échanges de contact en vu de relancer le collectif local de lutte contre la poubelle nucléaire.

Le dimanche matin, nous profitons du marché de Sotteville pour une action partage de paroles qui se voit écourtée par une météo pluvieuse nous forçant à replier banderoles, ficelles et paroles glanées. L’heure du repas sonnant, nous prenons la direction d’une coloc’ militante où nous sommes invités pour parler d’Enercoop. Nous prenons grand plaisir à poser des questions sur le fonctionnement et les politiques d’Enercoop qui tente de jouer les règles du jeu des fournisseurs d’énergie tout en prenant des positions militantes environnementalistes et autonomistes.

Les rencontres s’enchaînent et le soir nous invitons un copain passionné des trains castor qui prend le temps de nous partager ses connaissances et ses photos sur les trains nucléaires faisant étape dans la gare de triage rouennaise.

Le lundi, pour notre dernière journée à Rouen, nous prétextons un repas partagé pour que des camarades viennent nous parler de la lutte locale contre l’autoroute A133-A134 (appel du comité défaite) qui se veut un pseudo-contournement de l’agglomération rouennaise venant s’inscrire dans la logique des Grands Projets Inutiles et Imposés.

Nous remercions notre hôte qui malgré son absence nous a confié les clés de sa demeure, et Skippy pour ses dessins et son organisation sur place ainsi qu’à toutes les personnes ayant pris le temps de nous rencontrer pour échanger sur tous ces sujets qui nous traversent en tant que collectif antinucléaire.. mais pas que.

La troupe de l’Atomik tour.

Catégories : Etapes passées